Hiéroglyphes - Chevalier de Cortsavi

Fleurs duMal
Aller au contenu
Pictogrammes et Phonétiques
Les hiéroglyphes en représentation picturale, nous viennent de l’âge préhistorique, découverts dans les cavernes occupées à l’Âge de Pierre

Les premiers égyptiens se sont exprimés sous forme de rébus, présentation graphique pour une équivalence phonétique, pour un objet, une idée, une action

Un langage qui s’est amélioré avec les années, pour atteindre sa maturité vers l’an 3100 avant notre ère

La transcription de multiples symboles est un travail complexe, qui requiert patience et profondes connaissances. Un décodage rapide et littéral ne permettra pas d’apporter de vérité, ni d’approcher la pensée de celui qui l’a posé sur le papier.

Symboles égyptiens

Unilitère « un symbole qui représente une voyelle ou une consonne »

consonnes unilitères

L’alphabet égyptien comprenant 24 symboles correspondant à 24 consonnes simples, puis beaucoup plus avec les combinaisons bi ou tri-consonantique

Le symbole et sa représentation matériel le, ainsi que celle phonétique

symboles égyptiens

Bilitère un symbole qui représente une séquence spécifique de deux consonnes, ou deux voyelles

symboles égyptiens

Trilitère est un symbole comporte trois consonnes, servant de supports aux éléments vocaliques
meseh ou crocodile
M + S + H = CROCODILE
Trois consonnes pour exprimer le mot « crocodile », dont la prononciation est « meseh », « miseh » ou « emseh » suivant les voyelles qui servent d’intercalaire.

ancienne écriture
ME + T + T = RESSEMBLANCE
Une traduction littérale aurait traduit les symboles comme suit : Une cruche de lait et aux deux tranches de pain.
La réalité en est une autre, le premier symbole est une consonne bilitère, le « e » correspondant à un son rauque

Symbole  égyptien
OUR + R = GRAND
L’utilisation d’un signe surnuméraire, ou complément phonétique, facilitait la prononciation du mot
La bouche, phonogramme du « r », indique que le mot se termine par cette consonne
ancienne écriture

Aucun espace ni virgule ne s’insère dans les hiéroglyphes égyptiens, qui peuvent s’écrire dans les deux sens, autant horizontalement que verticalement

ancienne écriture
Tous Droits Réservés
Les textes sont écrits pour un public adulte averti
De plus de 18 ans majeur dans le corps, l'esprit et d’après la loi de ce pays

Retourner au contenu